Les poissons des rivières Gersoises





























Les poissons de nos rivières



A l'heure actuelle 1 espèce sur 5 en France est menacée. Dans le Gers et notamment sur le territoire de nos Syndicats certaines espèces se font de plus en plus rares, l'anguille, la lamproie marine et la sofie entre autre.
Les menaces autour de nos poissons sont multiples, destruction des milieux naturels, curage, drainage, pollution des eaux, pêche excessive...Néanmoins nos rivières Gersoises peuvent compter sur une certaine diversité d'espèces de poissons.



Voici les espèces les plus répandues sur notre territoire :

Le Gardon
Il est peut être le poisson le plus commun et le plus répandus de nos rivières. C'est un cyprinidé qui vit en banc qui peuvent être composé de centaines d'individus.
Sa taille fait le plus souvent entre 10 et 20 cm.
Enfin il possède une nageoire caudale allongée aux écailles argentées.



Le Vairon
Le vairon est également assez commun de nos rivières. Cependant, ce cyprinidé affecte les eaux fraiches, bien oxygénées peu profonde et graveleuse.
Ce petit poisson est grégaire et se montre très actif. Il mesure de 4 à 10 cm.



Le Goujon
Le goujon est un cyprinidé très sensible à la pollution de l'eau, ce qui en fait un bio indicateur important de la qualité de l'eau.
Il vit dans les eaux claires et rapides et les fonds sableux ou limoneux. Poisson grégaire qui aime vivre en bande d'une centaine d'individus, il peut mesurer jusqu'a 20 cm.



L'Ablette
L'Ablette est un cyprinidé grégaire qui vit en groupe dans les courants lents de nos rivières. Poisson également sensible à la pollution. Elle possède un corps mince, un dos bleu-vert, des flancs argentés et mesure en moyenne entre 10 et 18 cm.



Le Barbeau
Le Barbeau est un cyprinidé que l'ont retrouve dans les eaux courantes, peu profondes des rivières, il affectionne les zones caillouteuses pour mieux retourner les pierres où se trouvent ses repas. Il a un corps allongé, fusiforme, une bouche placée nettement à la position inférieure de la tête et pourvu de quatre barbillons. Il peut mesurer jusqu'à 80 cm.



La Carpe
Elle vit dans les eaux tranquilles, stagnantes, chaudes et peu profondes de nos rivières. Elle affectionne les zones encombrées, les proximités de fosses. La carpe a une longue nageoire dorsale munie d'un rayon osseux et « barbelé » et sa mâchoire supérieure est garnie de « barbillons ». Elle peut peser plus de 20 kg.



Le Chevesne
Le chevesne est répandu dans nos rivière, il vit généralement entre deux eaux. C'est un poisson grégaire, qui se déplace en banc, souvent d'individus de même taille. Il est omnivore et peut atteindre la taille de 80 cm pour environ 4 kg.



La Loche franche
La Loche franche est un poisson de la famille des Cobitidés que l'on va retrouver dans nos cours d'eau. Elle a trois paires de barbillons près de la bouche et des aiguillons mobiles sous les yeux. Elle habite les rivières d’excellente qualité à eaux oxygénées, à fond sableux ou rocailleux. Des nombreuses sous-espèces qui existent, aucune ne dépasse les 11 cm.



Le Brochet
Adulte il affectionne les rivières à courant lent, les bras morts, les jeunes sujets préfèrent les courants rapides ou ils trouvent leur nourriture. Ce carnassier défend son territoire contre toute intrusion. Son corps est fusiforme, couvert de fines écailles, avec des différences selon son milieu de vie. Les flancs et le dos sont généralement verdâtres ou jaunâtres. Sa taille varie de 30 à 110 cm et son poids entre 2 et 10 kg.



L'Anguille
L'anguille est une espèce de poisson serpentiforme mesurant de 40 cm à 150 cm et pesant jusqu'à 4 kg pour les femelles. Bien qu'abondantes des cours d'eau gersois et même français il y a quelques années, elle a tendance à se faire plus rare, elle est même considérée comme espèce menacée en Europe. Ce migrateur dit amphihalin (cycle de vie alternant entre milieu marin et eau douce) est un prédateur qui se nourrit principalement la nuit (n'aimant pas la lumière) et utilise pour cela son odorat, très développé.



La Perche
La perche est un carnassier pouvant faire jusqu'à 50 cm pour 4kg. Elle est pourvue de rayons épineux sur sa nageoire dorsale. Elle fréquente les eaux à courant modéré ainsi que les eaux stagnantes des étangs et des lacs. Cette espèce est grégaire et vit en banc de poissons de taille identique.

Pour plus d'information sur les poissons et la pêche dans le Gers :




Des informations complémentaires sur la Cistude et son programme d'étude sont disponibles sur le site du CPIE Gersois








Mentions légales
Copyright 2013